Pièces en POM (polyoxyméthylène)
à Livron-sur-Drôme, près de Montélimar

Le polyoxyméthylène (POM), aussi nommé acétal ou polyformaldéhyde, est un thermoplastique industriel, tout comme le polyfluorure de vinylidène ou le polypropylène. Il est utilisé dans la fabrication de pièces industrielles de précision, qui nécessitent une grande rigidité, une excellente stabilité dimensionnelle et une faible friction.

Le polyoxyméthylène est un polymère, qui est obtenu par polymérisation du formaldéhyde (ou des copolymères de ce composé) avec de l’oxyde d’éthylène ou du dioxolane. Extrêmement rigide, il est résistant aux températures jusqu’à – 40 °C. Doté d’une faible usure, d’un faible coefficient de frottement, d’une bonne élasticité, d’une bonne résistance chimique et d’une faible absorption d’eau, le polyoxyméthylène se travaille en moulage par injection ou par extrusion. Son usinage est très facile puisqu’il possède une bonne stabilité au contact de la chaleur ainsi qu’une bonne résistance chimique.

Besoin de conseils personnalisés sur la fabrication de vos pièces en POM sur mesure ? Besoin d’une découpe de formats ou de l’usinage d’une pièce particulière ? Toute l’équipe de l’entreprise Transfo-Plast, implantée à Livron-sur-Drôme, près de Montélimar et de Valence, est à votre écoute. N’hésitez pas à nous contacter !

Caractéristiques et utilisations du POM : industries automobile et électronique

À l’origine, le POM est blanc opaque du fait de sa composition cristalline ; il se décline cependant dans toutes les couleurs.

Moulé par injection, le polyoxyméthylène est utilisé pour la fabrication des composants industriels haute performance ; ainsi, il est employé dans la fabrication des composants automobiles et électroniques.

Il sert notamment à fabriquer des engrenages, des ressorts, des poignées, des chaînes, des vis, des pompes à carburant, des fermetures à glissière, des poignées, des clips, etc.

Dans la construction de machines industrielles, il sert à la fabrication de pivots, de glissières, de boulons, de pièces filetées, de roues dentées, de vannes, de pistons, de corps de soupape, de charnières, de garnitures, etc.

Dans l’industrie électrique, on retrouve le POM dans la conception d’appareils de commande, de radios, de télévisions, de téléphones, de prises de courant, d’interrupteurs, etc.